Blutch

Blutch website main

Biographie

Depuis 2014, le jeune prodige Blutch déploie ses sonorités bienveillantes gorgées de groove et de chaleur, au gré d’une ascension fulgurante. De ses débuts de beatmaker entre abstract hip-hop et house, le producteur breton s’est frayé un beau parcours, se hissant au rang de relève de la house française (Tsugi). Après des dates remarquées à Astropolis, dont il est devenu l’un des résidents, Panoramas, les Transmusicales et les clubs et salles de France et de Navarre, Blutch n’a cessé d’affirmer ses talents à la production, avec de nombreuses sorties dévoilant toute sa créativité et une empreinte sonore en constante évolution.
«Equilibrium», son premier EP sorti en 2014 au confluent de l’électronica et d’une deep house magnétique le propoulsait sur le devant de la scène et lui frayait une place chez ses pairs ainés, avec une relecture complète de cet opus en collaboration avec Maxime Dangles, Cuthead, Pavane ou encore Pit Spector & Ark sur «[r]equilibrium» deux ans plus tard. Début 2017, Blutch livrait une nouvelle facette avec l’EP «l’Île», house vagabonde à l’âme soulful digne des grands vétérans du groove comme Terrence Parker qui lui signait un remix de l’EP.
Après un autre maxi sur le label rennais Dance Around 88 aux côtés de DJ Psychiatre, Blutch est revenu en force en ce début d’année, avec «Last Dance With Lolea», remixé par l’anglais Red Rack’em, prouvant une nouvelle fois son génie avec une house raw et authentique, diablement accrocheuse et inspirée par les racines américaines du genre, lui valant l’appui des plus grands, de Laurent Garnier à Tom Trago et de la presse spécialisée (Tsugi, XLR8R, Resident Advisor, Juno…)
En 2018, la nébuleuse dessinée par le producteur ne fait que gagner en effervescence, avec un remix sur Nowadays au printemps et un dernier EP en octobre avant son premier long-format qui verra le jour en 2019 sur Astropolis Records et distribué par Kompakt. «Terre Promise», hommage à sa Bretagne natale et tournant sonore révélant une musique électro- nique suave et vagabonde avec plusieurs featurings (Mirabelle Gilis, Maxime Dangles et d’autres artistes à venir). Cet album prendra toute son ampleur sur scène avec le vidéaste Romain Navier avec qui Blutch tissera une fable audiovisuelle captivante : une immersion totale à la croisée de deux mondes, réel et onirique, entre paysages méditatifs et rêves abstraits.