Thé Vanille

Thé Vanille wordpress

Biographie

Le monde est absurde.
Les Monthy Python nous avaient pourtant prévenus dans « Le Sens de la Vie ». Dans une ré-interpréation avec larsens et delays les TV ajoutent leur grain de poivre à ce continuum espace-temps. Un sens de de la folie, de l’immédiat. Les équilibres ne s’ex- pliquent pas. C’est de la chimie, c’est viscéral, c’est brut et inné.

Ils ont cette magie de rendre palpable leur cohé- sion. La monstrueuse parade de ces freaks est une ban- derole pour le collectif. La famille de cœur que l’on se crée, celle qui est le meilleur rempart à ce monde normé.

De leurs influences éparses (du classic rock 90’s au psyché, des envolées électriques aux sonorités pop de stade), ils ont créé une transmutation idéale. De Joan Jett à Deerhoof, de T.Rex à King Gizzard, de No Doubt au B52’s. La vérité se lit on stage, sur les visages qui se déforment, les muscles qui se tendent et leur capacité par des sauts et des mimiques à rendre plau- sible un univers qu’ils semblent les seuls à comprendre. La satisfaction de la mission réussie ne s’obtient qu’au moment du dernier larsen, de cet instant où la cha- leur des corps en fosse est littéralement palpable.