Yorina

Biographie

Cette voix qui transperce la nuit comme un rayon incandescent, vous auriez dû ne jamais l’entendre.

Cette longue silhouette et ce visage un peu sauvage à la blondeur slave, vous auriez pu ne jamais les voir.

Ces chansons, ébréchées de l’intérieur mais séduisantes en surface, elles n’auraient jamais dû exister.

Il y a seulement 2 ans, Yorina Bosco n’avait jamais envisagé de chanter, encore moins d’enregistrer ses chansons, pas plus qu’elle n’imaginait les dévoiler aux yeux de tous.

Couturière, c’est à l’ombre des regards qu’elle avait choisi d’exercer son métier, et c’est pourtant lui qui l’amena à côtoyer Dan Levy, musicien et producteur de The DØ. C’est lors d’une soirée chez lui que se produit une sorte d’irrévocable miracle.

Cette nuit là, Yorina chante, et tout le monde découvre alors la beauté limpide et habitée de sa voix.

Elle n’a jamais écrit la moindre chanson, pas un seul texte, et pourtant, en quelques mois à peine, plusieurs dizaines de titres jailliront comme l’eau d’une cascade pour ne plus jamais s’arrêter.

Dan Levy, dans son studio à la campagne, n’aura finalement eu qu’à embellir ce qu’elle avait déjà largement posé sur les maquettes, en respectant les ondes magnétiques de cette voix et les mélodies qu’elle dessine comme on respire après avoir trop longtemps été privé d’air.

Classique et moderne à la fois, ces chansons sans frontières distinctes auraient tout autant pu naitre à Laurel Canyon qu’à l’ombre des geysers d’Islande. Elles sont l’œuvre d’une jeune fille que vous auriez pu ne jamais connaître.

Avouez que telle éventualité est désormais impensable.